Catégories
Purgatoire

Questions et réponses théologiques

Est-il possible de créer un site ou une section d’un site qui propose des questions et réponses théologiques? Oui, assurément. Mais est-il possible de créer un site qui réponde à des questions que personne ne m’a posées? C’est le défi!

Dans un article récent sur la détection des préoccupations de la société via son site Internet, j’esquissais la possibilité de trouver des requêtes pour lesquelles un site s’affiche dans les moteurs de recherche. Puis d’élargir le propos à des requêtes connexes, indéfiniment.

Question et information
Une question – une information.

Pallier les déficits de référencement?

Cette manière de faire ne me convient pas totalement. Je peine à imaginer un blog ou un site pour lequel les moteurs de recherche guideraient complètement mes choix rédactionnels. (Mais un mandat précis suivant cette logique saurait me convaincre de travailler pour vous…)

Toutefois, il faut bien se rendre à l’évidence: un travail sérieux d’optimisation du référencement (SEO) ne séduit pas dans le domaine protestant réformé en Suisse romande. Trop de textes — souvent de qualité, par ailleurs — débarquent sur le web sans travail de référencement abouti. Les analyses que l’on peut en faire (sans avoir d’accès aux statistiques) montrent qu’ils s’affichent peu dans les résultats de recherche (SERPs). Ils mériteraient beaucoup mieux.

Un exercice de questions et réponses théologiques grandeur nature

En conséquence, je vais me plier à cet exercice «mécanique» durant une période. En travaillant avec tous les outils à disposition, je vais trouver de vraies recherches fréquentes dans Google. Puis y répondre par des billets de longueur moyenne, c’est un format de publication qu’il faudra créer. Ensuite regarder si d’autres recherches connexes aboutissent sur mon site ou s’affichent dans la Google Search Console. Enfin relancer une nouvelle série de questions et réponses théologiques. Et recommencer, encore et encore.

Questions et réponses théologiques sur Google
Une recherche sur «protestantisme réformé» suffit à trouver des questions réelles fréquemment posées dans Google.

Je vais notamment m’intéresser aux intentions de recherche des internautes pour répondre en premier lieu à des requêtes informationnelles. Si le travail est correct, il n’est pas impensable d’obtenir quelques affichages en position zéro. (Suite dans mon calendrier de l’avent 2020, au 15 décembre.)

Dès que j’aurai les premières pages de questions et réponses théologiques, j’ouvrirai une nouvelle catégorie qui s’appellera naturellement Foire aux questions (FAQ).

La nouvelle rubrique s’appelle naturellement Foire aux questions théologique. Et voici son premier billet: Évangile avec ou sans majuscule.


Un billet intéressant de SEMrush sur le sujet: Ranker sur les People Also Ask et gagner du trafic!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *