theologique.ch

Structurer un site

L’architecture de l’information est un des exercices les plus difficiles dans l’élaboration d’un site web. La manière de regrouper les contenus et de les présenter dit toujours quelque chose sur la compréhension que l’institution a d’elle même.

Pour en saisir les enjeux, un détour par la cuisine s’impose.

Dans la cuisine

Alice a décidé de créer un site de recettes. Elle en a beaucoup en réserve et souhaite les partager sur le web. Dès le début de sont travail sur son site, elle se rend compte que la manière de les présenter donnera un signal aux internautes. Elle hésite entre ces différentes possibilités de classement:

Alice a finalement publié son site et Bob a décidé de suivre sa recette de sushis rapides. Il n’est pas au bout de ses surprises:

Classer des informations, c’est toujours faire un choix. Et ce choix n’est pas toujours celui qui semble le plus logique aux destinataires. Il en est exactement de même pour une institution.

Présenter sa paroisse

Lorsqu’un site paroissial est élaboré, les mêmes questions se posent. Comment l’architecturer au mieux pour qu’il soit utile aux internautes? Quel que soit le choix final, il dit toujours quelque chose. Ou, pour reprendre le premier axiome de la communication de Paul Watzlawick:

On ne peut pas ne pas communiquer.

Voici des architectures possibles et les enjeux qu’il y a derrière:

En arbitrant parmi ces choix, une image est toujours donnée:

Une chance

Lors qu’un nouveau site est envisagé – ou la refonte d’un site existant est programmée – il est courant qu’une structure s’impose rapidement. Elle peut être celle de l’ancien site qu’il faudrait reprendre telle quelle, celle d’un site d’un paroisse voisine considéré comme réussi, celle qui découle naturellement de l’organisation ou celle de la personne responsable du projet.

Quand une structure s’impose trop top, c’est signe dans la majorité des cas qu’une discussion de fond n’a pas eu lieu. À qui s’adresse vraiment la paroisse? Quelle personne cherche-t-elle à toucher? Quelles sont ses priorités?

Même si une architecture évidente est sur la table, il vaut la peine d’en imaginer d’autres. Y compris si elles sont abandonnées plus tard et que le premier choix est conservé. Les discussions de fond qui s’engageront seront toujours utiles dans la gestion d’une institution. Toujours!

En pratique

Il existe des méthodes pour hiérarchiser l’information. En particulier le tri des cartes (card sorting). Pour un petit site, c’est assez facile à mettre en application. En version courte:

Ce processus peut aussi se pratiquer par des logiciels spécifiques ou des outils en ligne. Il est alors possible de demander des tris à des personnes qui ne sont pas directement impliquées dans l’organisation paroissiale. Ce sont souvent elles qui imaginent les choses autrement.

Léo Ferré disait:

N’oubliez jamais que ce qu’il y a d’encombrant dans la morale, c’est que c’est toujours la morale des autres.

Il en va de même pour un site web:

Ce qui me gène dans l’organisation d’un site, c’est que c’est toujours celle d’un autre.

Au travail!

Pour aller plus loin: