theologique.ch

FAQ généraliste

Les questions de base sur le christianisme protestant. Pour une première approche simple et rapide de cette confession chrétienne pas toujours très connue en francophonie. Certaines questions-réponses passent par ici avant d’être regroupées puis classées dans une autre rubrique.

Quels sont les grands principes protestants?

Il existe 5 principes qui ont été formulé avec le mot «seul» dès la Réforme du XVIe siècle. Sans ordre particulier:

L’expression «seul» manifeste toujours, dans le contexte de l’époque, une opposition avec l’Église catholique romaine.

2 autre principes sont majeurs dans tous les courants du protestantisme. Mais ils n’ont pas été exprimé en «seul»:

Quels sont les symboles protestants?

La croix huguenote, originaire du sud de la France. Elle est une croix de Malte, avec des perles, des fleurs de lys et une colombe. Souvent portée autour du cou, elle est parfois utilisée dans les logos des Églises françaises.

La rose de Luther, reprise du sceau du réformateur Martin Luther. Elle est le symbole du courant protestant luthérien. Elle est surtout visible en Allemagne et en Alsace.

La croix ou le poisson stylisé (ichtus) sont des symboles chrétiens. Ils ne sont pas spécifiquement protestants.

Le crucifix est parfois visible dans le protestantisme luthérien. Il n’est pas présent dans le protestantisme réformé (calvinisme).

Quelle différence entre «évangélique» et «évangéliste»?

L’adjectif «évangélique» se rapporte à l’Évangile ou à un des 4 évangiles du Nouveau Testament.

Dans le monde germanophone, les Églises protestantes sont dites «evangelisch», qu’il faut traduire par «protestant».

En français, les «églises évangéliques» forment un courant précis du protestantisme. Elles appartiennent au courant de l’«évangélisme».

Le terme «évangéliste» se rapporte à l’auteur d’un évangile ou à l’évangélisation. Matthieu, Marc, Luc et Jean sont les 4 évangélistes dont les évangiles ont été retenus dans la Bible.

Par extension, dans le monde anglo-saxon, les «évangélistes» sont des personnes qui font la promotion d’une cause (religieuse ou non).

Le pasteur genevois Philippe Golaz propose un bel article de blog sur le sujet.

Qu’est-ce que le «protestantisme libéral»?

Les protestantisme libéral est un courant du protestantisme qui insiste sur une lecture critique de la Bible et qui relativise l’importance des institutions. Il regroupe au moins 3 conceptions différentes du terme selon les contextes et les époques.

Au XIXe siècle, le protestantisme libéral a beaucoup insisté sur la réinterprétation des textes bibliques en fonctions des nouveaux outils exégétiques de l’époque. Il a critiqué l’importance des institutions ecclésiale et leur volonté de régulation. Au tournant du XXe siècle, il a plaidé pour la séparation des Églises et de l’État et pour l’école laïque.

Aujourd’hui, le libéralisme théologique, dans le monde francophone, est porté notamment par l’association Évangile et Liberté. Dans son «manifeste», il insiste notamment sur: la foi avant les doctrines, la vocation humaine à la liberté, la relativisation des institutions.

L’adjectif «libéral» est régulièrement utilisé à titre dépréciatif dans les cercles plus «conservateurs» ou évangéliques. Il est principalement reproché aux «libéraux» une lecture trop peu littérale de la Bible.


Cette page reprend telles quelles des questions-réponses du site 1517.ch aujourd’hui abandonné.