theologique.ch

FAQ sur la Bible

La Bible est importante dans les confessions issues la Réforme du XVIe siècle. Au risque parfois de l’excès par certains courants et de la caricature par certains médias. Questions et réponses sur le rôle de l’Écriture dans le protestantisme réformé.

La Bible est-elle un livre d’histoire?

La Bible n’est pas un livre d’histoire, dans le sens moderne du terme. La manière de relater des événements dans le texte de l’Ancien et du Nouveau Testament n’est pas conforme à la manière moderne de «faire de l’histoire».

Toutefois, les textes bibliques racontent des histoires qui sont ancrées dans la réalité de leur époque. Mais ils visent avant tout à proclamer un message théologique. Autrement dit, les croyantes et croyants de l’époque ont «écrit leur histoire» pour mieux se comprendre.

Ce qui est historique, c’est l’existence même de la Bible. La consignation par écrit de récits importants pour la constitutions d’une identité est un fait. Le soin qui y a été porté également. À défaut de considérer les récits bibliques comme ayant valeur historique (au sens moderne), l’histoire de ces récits est un fait historique (y compris au sens moderne).

Que sont les évangiles synoptiques?

Les évangiles dits synoptiques sont les évangiles selon Matthieu, selon Marc et selon Luc que l’on trouve dans le Nouveau Testament.

En grec, «synoptique» signifie que l’on peut «voir ensemble». Les 3 évangiles proposent une structure similaire. L’enchaînement des événements est proche et les histoire se ressemblent beaucoup. Il est possible de les présenter en parallèle pour visualiser leurs similitudes (et leurs différences).

Il existe des livres de travail qui s’appellent «synopses». Ils proposent une mise en page qui met en évidence la proximité narrative entre les évangiles selon Matthieu, Marc et Luc.

L’évangile de Jean, aussi présent dans le Nouveau Testament, propose une structure différente et n’est pas un évangile synoptique.

Quels sont les symboles des 4 évangélistes?

Les 4 auteurs des évangiles qui se trouvent dans le Nouveau Testament ont une représentation traditionnelle. Par ordre ce classement dans la Bible:

Ces 4 symboles, appelés «tétramorphe», existaient avant l’époque de la rédaction du Nouveau Testament. Il existaient en Égypte ou à Babylone. On les trouve aussi dans les visions d’Ézéchiel (Éz 1,1-14):

Quand à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de bœuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle.

Ils sont souvent représentés en bas-reliefs ou sur des vitraux d’églises.

Qu’est-ce qu’un commentaire biblique?

Le commentaire est un livre d’étude. C’est un genre littéraire et un outil de travail et d’exégèse (étude du texte).

En principe, le commentaire porte sur un seul livre de la Bible, parfois sur une partie de livre biblique. Il propose une traduction d’un passage (une péricope), puis développe les différents enjeux techniques et théologiques de ce texte.

Le commentaire est un travail systématique qui parcourt dans l’ordre l’ensemble des chapitres et versets.

Les commentaires bibliques donnent un aperçu de l’histoire de la recherche scientifique sur le livre étudié et une bibliographie souvent conséquente.


Cette page reprend telles quelles des questions-réponses du site 1517.ch aujourd’hui abandonné.