theologique.ch

Accessibilité pour un blog personnel

L’accessibilité (a11y) compte partout, mais ma manière de travailler diffère. La problématique est similaire à celle de la performance web. On ne gère pas les choses à l’identique sur un site institutionnel et un site perso.

Contraintes ou autonomie

Les institutions devraient prendre l’accessibilité très au sérieux. Mais en pratique, il n’est pas rare de voir des rampes d’accès utiles et des sites médiocres. Comme la direction n’a pas trop de déficiences visuelles, aucune raison de s’en soucier…

Comme pour la performance, donc, les contraintes sont nombreuses:

Chez vous, c’est différent. L’accessibilité compte et vous allez tout faire pour éviter d’exclure les daltonien·ne·s, les malentendant·e·s, les dyslexiques, etc. de votre blog. Vous estimez que vos contenus s’adressent aussi à celles et ceux qui souffrent de handicap.

En pratique

Je ne saurais trop vous recommander de commencer par la lisibilité de vos textes. Essayez votre site sur d’autres ordinateurs, d’autres tablettes, d’autres téléphones que les vôtres.

Trop de sites dont le texte est le support principal sont médiocres. En premier lieu de nombreux sites de presse que induisent une fatigue excessive même pour des internautes à la vue parfaite. Quant aux autres…

Puis testez les contrastes. Il existe des outils très simples pour le faire:

Ce n’est qu’une première approche, très sommaire. Mais quand les voyants rouges clignotent, il faut agir sans hésiter ni attendre.

Vous venez de vous rendre compte que votre site que vous pensiez si beau et si parfait ne l’est pas. Je vous invite à retourner à la page qui concerne la qualité web et à lire et appliquer les bonnes pratiques d’accessibilité.

L’accessibilité se teste

Une dernière remarque nécessaire. L’accessibilité ne se décrète pas. Ce n’est pas parce que ça vous semble bien que c’est bien.

Quand une norme règle d’accessibilité n’est pas atteinte et qu’un audit le signale – automatique ou manuel, qu’importe! –, c’est qu’il y a un vrai problème. Si vous vous mettez à négocier avec les normes, c’est la certitude que votre site deviendra inaccessible à court terme.

Il vaut mieux que cela!