theologique.ch

Guide de démarrage rapide

Cette page s’adresse en priorité à celle et ceux qui veulent lancer leur blog sans attendre. S’il est préférable de lire toutes les pages concernant les blogs de ce site, mieux vaut permettre aux plus pressé·e·s de partir sur de bonnes bases.

Choisir un hébergeur

S’il ne faut en proposer qu’un, c’est Infomaniak. Hébergeur suisse, performant, fiable et écologique, c’est le choix qui s’impose.

Pour information, Infomaniak propose l’hébergement de 20 sites sur un compte, ce qui permet de lancer d’autres projets plus tard pour un prix dérisoire; les frais de nom de domaine seulement.

Il est possible que l’hébergement soit offert par une connaissance, pourquoi pas. À condition que l’hébergeur soit bon.

Mieux vaut éviter les solutions peu pérennes comme Wix, blogspot ou même wordpress.com.

Choisir un nom de domaine

Le plus simple est souvent le meilleur, il suffit de réserver un nom de domaine avec son prénom et son nom, sans tiret, en .ch. Quelques exemples par ordre alphabétique:

Un nom de domaine nominal peut accompagner une personne tout au long de sa vie, quel que soit son engagement professionnel ou sa passion du moment. Pas besoin de www avant votre nom, il ne sert à rien.

Choisir un CMS et l’installer

Les CMS (Content Management System ou système de gestion de contenu) permettant de faire fonctionner un blog sont nombreux. Depuis quelques années, WordPress se taille la part du lion.

Si l’outil est loin d’être parfait, il est efficace. Comme beaucoup de blogueurs l’utilisent, il dispose d’une belle communauté qui pourra répondre à vos questions et vous aider.

Sauf évidence contraire, WordPress est le bon choix.

Configuration minimale de WordPress

Infomaniak permet l’installation automatisée de WordPress. Elle fonctionne bien mais une installation manuelle, à condition d’en avoir les compétences, est plus intéressante. Il faut pour cela utiliser un serveur FTP, décompresser un fichier zip et configurer une base de donnée. Dans le doute, l’installation automatique est suffisante.

Apparence du site

💡 Apparence de votre blog

Une fois le site installé, il vaut la peine de choisir une apparence (un thème). En premier choix, un thème simple est souvent le meilleur choix:

Les thèmes plus complets comme Divi sont bien plus complexes à prendre en main et risquent d’égarer les débutant·e·s.

L’essentiel de l’apparence de votre site sera donné par vos contenus: mise en forme de textes, structure des menus, images d’illustration et de contenu. Et pas tant par le thème choisi. C’est déroutant, mais c’est ainsi.

Extensions et outils tiers

Pour fonctionner au mieux, WordPress mérite l’ajout de quelques extensions (plugins):

Pour commencer, pas besoin de plus. Chaque extension ajoutée risque de ralentir le site, de créer des failles de sécurité et de le rendre moins pérenne.

Pour suivre le référencement de votre site, il est recommandé d’ajouter:

Et il est bon d’annoncer un blog pour l’ajouter sur le Réseau protestant, s’il parle d’Église, de théologie ou du protestantisme, évidemment.

Mise en ligne des premiers contenus

Le premier contenu à ajouter est une page de contact (et biographie) simple et claire:

Puis il est possible de passer à la publication d’articles (au sens WordPress) du terme. Pas besoin de métadiscours ou d’explication, il suffit de publier des contenus!

Il sera assez tôt de parler de l’objectif du blog, des difficultés, des bonnes et mauvaises surprises, etc. après une dizaine de billets. Trop de blogs disparaissent avant le premier vrai article.

Adopter le bon rythme

💡 Fréquence de publication

La fréquence de publication proposée permet d’éviter certains écueils et de durer. Le mieux est de la respecter un temps, puis d’en changer quand nécessaire.

À la fin de ce premier semestre, se demander si le blog convient ou s’il faut l’abandonner. Et s’il faut encore s’imposer une cadence ou si un rythme s’impose de lui-même. Si le blog continue, faire le même bilan après 1 année.

Il n’est pas nécessaire de publier à heure ou jour fixe. Le rythme est principe général, pas une règle absolue.

Structurer son contenu correctement

Le terme structure concerne 2 niveaux distincts:

Structure de page

💡 Structurer ses pages

Il y a des centaines de pages sérieuses sur le sujet, voire des livres entiers. Autant faire simple (et s’améliorer ensuite). Une page ou une article, c’est:

Dans une page sérieuse, les contenus ont la bonne forme:

Structure de site

💡 Structurer son blog

L’idée de base est simple: ne créer des éléments structurant que quand ils deviennent nécessaires. Quelques conseils en vrac

Dans le menu, n’ajouter que le strict nécessaire:

Tout cela changera dans la durée, mais cette page est prévue pour les débutant·e·s. Bon démarrage (rapide)!

Faire connaître son contenu

Les personnes qui disposent de compte sur les réseaux sociaux peuvent y partager leurs nouvelles publications, de la manière suivante:

Ne pas oublier les autres moyens de se faire connaître, au début surtout:

Le plus important, à terme, est d’obtenir de vrais liens. C’est-à-dire des liens publiés directement dans le contenu d’une page externe qui mènent à une page précise du blog. Ce sont eux qui ont le plus de poids pour les moteurs de recherche.

Mieux vaut investir sont temps à rédiger de bons contenus – ils attireront naturellement des liens de valeur – que de négocier des liens.